Tour 13 4

En octobre 2013, le 13ème arrondissement de Paris a fait le Tour du monde médiatiquement, avec la Tour 13.

En 2010, le galeriste spécialisé dans l’art urbain Mehdi Ben Cheikh, installé dans le 13e (galerie Itinerrance), propose au maire du 13ème arrondissement, Jérôme Coumet de « constituer un musée de street art à ciel ouvert ». Un projet impossible sans le soutien de l’élu. Un soutien pas si simple : 5 ans auparavant, les graffs n’étaient pas à la mode et les habitants demandaient surtout à ce que la mairie les fasse disparaître.

Un projet mené des mois durant dans la plus grande confidentialité par la Galerie de Mehdi Ben Cheikh, avec le soutien de la Mairie du 13ème et l’accord du bailleur de l’immeuble, ICF Habitat La Sablière.

Un projet qui a mobilisé plus d’une centaine d’artistes de Street Art, de 15 nationalités différentes, venus bénévolement des quatre coins du monde, pour investir cette tour avant sa destruction le 8 avril 2014, pour laisser place à de nouveaux logements sociaux.

Un projet fantastique, de plus de 4 500 m2, 9 étages et des sous-sols, 36 appartements de 4 à 5 pièces. Un projet en cohérence totale avec le mouvement du Street Art, puisqu’à la fin, tout a disparu dans les gravats. Un projet devenu réalité et ouvert au public du 1er au 31 octobre 2013 : Une exposition collective unique et éphémère.

L’art urbain, longtemps interdit, prenait ses aises de manière tout à fait officielle dans le sud de la capitale. Grâce à la passion d’un maire d’arrondissement, l’art urbain conquiert le droit de cité.

En septembre 2014, Arte Creative consacrait une série de 10 épisodes à Djerbahood. En Tunisie, dans le village traditionnel et sublime d’Erriadh sur l’île de Djerba en immersion avec les artistes qui participent au nouveau colossal projet de la galerie Itinerrance : Djerbahood.

Après la Tour Paris 13, c’est sur sa terre natale que Mehdi Ben Cheikh se lançait, avec toute son équipe, dans un nouveau défi : faire venir 150 artistes de plus de 30 nationalités un été dans ce village tout en bleu et blanc. Expérience unique à nouveau, résultat éblouissant, habitants fiers, public totalement conquis.

Avant la Tour 13, on ne résistait pas à photographier chaque peinture, collage, dans les rues du 20ème, du 19ème arrondissement. Depuis la Tour 13, depuis Djerbahood, on profite de chaque promenade, chaque voyage, pour continuer à engranger ces œuvres éphémères à disposition d’un très large public pour un peu qu’il ait l’œil ouvert, à ciel ouvert.

Le 19ème arrondissement n’est pas en reste. Berceau des cultures urbaines, 20 ans après, François Gautret (R’Style) ouvrait la première Médiathèque des cultures urbaines et au printemps dernier la Galerie à ciel ouvert avenue de Flandre.

En novembre 2014, la Mairie du 19ème avait accueilli une exposition de C-215. En juin dernier, Ourcq Living Colors prenait place rue Germaine Tailleferre !

C 215 Mairie du 19Djerbahood 1Djerbahood 3Djerbahood 2

RUE GALERIE 75019Pointe à PitreJe suis la France DacruzTour 13 2

 

Le Mouvement square BolivarLisbonne

photo 1 photo 2

 

photo 1 photo 4 photo 3 photo 2

– Exposition de C-215 en novembre 2014, Mairie du 19ème

– Djerbahood (x3)

– « La rue est ma galerie », rue Clavel, 75019

– Pointe-à-pitre

– Tour 13

– Dacruz, Pont de l’Ourcq, 75019

– Le Mouvement et Jerôme Mesnager, Square Bolivar, 75019

– Lisbonne

– Ourcq Living colors, juin 2015, 75019

Publicités